travaux de terrassement
Blog conseils

Travaux de terrassement : quelques astuces à retenir

Quels que soient les types de chantiers, les travaux de terrassement restent toujours les mêmes. La seule différence se réside sur la nature du sol ainsi que la superficie à terrasser. En effet, si vos travaux concernent une extension, une construction ou une rénovation, la démarche du terrassement ne change pas. Ci-dessous toutes les astuces à retenir pour réussir votre projet.

Demander un devis sur les travaux dans son ensemble

Les travaux de terrassement ont un certain coût. Il ne faut pas négliger les dépenses liées à ce projet. Cela dit, vous devrez comparer les entreprises ou les professionnels indépendants qui peuvent se charger du terrassement de votre espace. Ainsi, vous aurez une estimation du prix que vous devez régler une fois les travaux effectués. Si vos moyens ne permettent pas encore d’achever le terrassement, il vous faudra trouver un moyen de financement. L’idéal est de simuler gratuitement un pret immobilier en vue d’obtenir une offre à meilleurs taux et conditions.

Bien étudier le sol à terrasser

Cette étude inclut effectivement l’étude géotechnique et géologique. Les propriétés mécaniques et physiques sont à déterminer par un professionnel dans le domaine. Il vous faudra donc convoquer le spécialiste pour souligner la faisabilité de votre projet sur ledit terrain.

Assurer la préparation du terrain

Il vous faut pour cette fois, un géomètre professionnel. Il est en charge de mesurer le terrain, de poser un bornage voire même un piquetage selon le plan initial de votre terrain. Il est aussi indispensable pour identifier les zones requises pour mettre en place les canalisations.

Extraire la terre selon le terrassement

Pour ce faire, il est nécessaire de vous équiper des engins de chantier spécifiques. Les plus connus sont les bulldozers, les décapeuses, les pelles mécaniques. Ces derniers seront importants pour se débarrasser des surplus de terre qui existe sur le terrain. La location ou l’achat de ces équipements sont des options à ne pas négliger.

Mettre en place les systèmes d’évacuation des eaux

La pente à envisager pour assurer le système d’évacuation des eaux est de 5%. Le bornage s’effectue à l’aide de canal bétonné. Une fois cette étape effectuée, il faudrait mettre en place les canalisations. Grâce à ces travaux, les soucis d’infiltrations d’eau ne seront plus pesants. Suivez le plan local d’urbanisme ainsi que la réglementation de la commune pour bien réaliser les systèmes d’évacuation des eaux.

Réaliser le décaissement, les fouilles et les tranchées

C’est une action de décapage qui enlève la terre végétale jusqu’à ce que les strates solides apparaissent. Ensuite, il faut procéder à la formation de plusieurs tranches. Pour que la fondation puisse s’effectuer sans souci.

Finaliser à travers la viabilisation et le remblai

La viabilisation du terrain sert à amener l’eau, le gaz, l’électricité, les câbles téléphoniques et à garantir les tuyaux de tout-à-l’égout. La phase de remblai est la dernière étape pour assurer le terrassement. Il consiste à combler les trous destinés pour enterrer les drains, les canalisations, ainsi que les caniveaux.

Laissez-vous être guidé par les professionnels en terrassement pour assurer la faisabilité de votre projet.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *